13.5.13

Tribute to Amy Winehouse : Flower never die...








Ma Catasetum Fredclarkkeara after dark (orchidée noire), Amy jade Winehouse me foudroya avec sa voix de rombière et son flow lancinant lorsqu'en 2004, j'entendis  In My Bed / You Sent Me Flying sur TSF Jazz .
Étrange amazone aux allures d'elfe, elle chuchotait son calvaire de vivre à l'oreille du monde, lui incrédule n'y voyait qu'une poupée destroy.
Fulgurante éphémère, amoureuse douce-amère, elle clamait qu'on la laisse se noyer dans son soufre, celui là même qui dilatait ses vertes iris et faisait trembler derrière son micro ses jambes émaciées.
ô Amy à son papa, si seulement tu avais pu échapper au trépas...tu serais devenue qui sait...une hot mama.
Tandis que ta voix vibre à mon oreille telle une éternelle rapsodie, je songe à l'époque ou tu fus la compagne nocturne de mes lectures à l'Ambroisie ...Tu parlais obstinément de lui, me martelant que tu le désirais jusqu'à la lie.
Tu t'en es allée ma mie, me laissant danser seule notre sarabande de minuit ...














Robe "Amy Jade": Création perso / Foulard: lanvin vintage / escarpins : Nafnaf / Sac à main vintage sans marque
___________________________________________________________________________________
Rouge à lèvre : "Eclat fushia" d'Innoxa

___________________________________________________________________________________


Dans mon ipod:  "in my bed / You sent me flying "